Accepteriez vous la suppression des portillons sur les balcons?

Ce sondage est anonyme. Il est réalisé à titre indicatif, et ses indications ne préjugent pas de la solution qui restera à arbitrer.

Dans le cadre des travaux, il n'est pas illégitime de se poser la question du maintien ou non des portillons.

De très nombreux portillons sont en mauvais état et doivent de fait être remplacés. Ils sont fragiles et bruyants.

L'harmonisation de la couleur des boiseries, entraine le remplacement de tous les portillons.

Le choix de l'aluminium pour l'extérieur des fenêtres, imposerait pour une meilleure tenue de l'étanchéité dans le temps, des menots en aluminium (pièce de parement entre les fenêtres). Or les portillons sont fixés sur ces menots, ce qui imposerait soit de les renforcer, par une pièce de bois fixée au mur, soit de les fixer côté balustrade, compliquant et rencherrisant l'installation.

Malgré les consignes, de trop nombreux propriétaires s'obstinent à les vérouiller, contrairement aux consignes de sécurite.

Des demandes de plus en plus nombreuses se font jour pour supprimer ces séparations dans les appartement réunis.(et certains n'ont pas attendu pour le faire)

Dans la rénovation d'autre résidences, ces portillons ont été purement et simplement supprimés ou ne sont pas remplacés.

Le cout de remplacement des portillons est d'environ 100000€.

Qu'en pensez vous?

 

 

 

 

 

Commentaires (19)

Bonicel
  • 1. Bonicel | 13/12/2018
Bonjour,
Il faut absolument garder les portions qui sont une barrière au peu d'intimité que chacun désire conserver et ils procurent malgré tout, un petit empêchement à la libre circulation surtout avec les groupes. Effectivement, l'inversion des portillons semble la meilleure et surtout la moins onéreuse des solutions. Les gros poteaux qui soutiennent les mains courantes seraient certainement plus résistants que les menons et surtout, ils ne répercuteraient pas dans l'appartement, lorsque le vent se lève, ce bruit désagréable que font les portillons quand le vent les fait osciller, surtout la nuit.
chapelle
  • 2. chapelle | 05/10/2018
Nous aurons encore plus de circulation sur nos balcons et terrasses, si nous supprimons les portillons.

Je pense qu'il faudrait un système d'ouverture uniquement en cas d'urgence comme les portes et issus de secours
LZ1595
  • 3. LZ1595 | 28/06/2018
Les balcons sont conçus comme issues de secours des appartements vers l'extérieur et doivent être empruntés seulement dans cette condition. La suppression des portillons va engendrer des passages encore plus fréquents d'appartement à appartement par l'extérieur. Les portillons marquent aussi les limites de chaque appartement, et les groupes de locataires, spécialement l'hiver, utilisent leur balcon pour stocker les skis, les chaussures, les poubelles, les boissons etc ( l'obstruction des issues de secours étant interdite). Sans ces limites, il sera encore plus facile d'empiéter sur le balcon du voisin.
jerome gacoin
  • 4. jerome gacoin | 22/06/2018
Si le portillon est d'origine, il n'est pas question de toucher à l'oeuvre de l'archi
BC428
  • 5. BC428 | 05/06/2018
La suppression de ces portillons risque d'engendrer une circulation intempestive sur les balcons, et va à l'encontre de la préservation du peu d'intimité de chacun.
HOUIN Jacqueline
  • 6. HOUIN Jacqueline | 09/05/2018
Un autre point mal étudié dans ce lourd dossier!
Sous prétexe que la repose des portillons existants pose un problème en raison du choix de l'aluminium en façade extérieure des baies vitrées sur le meneau de gauche, et un autre problème côté main courante pour en inverser le sens d'ouverture, la solution de facilité proposée ( et c'est la seule connue à ce jour?) est de les supprimer, et allez donc.........
Nous sommes totalement opposés à leur suppression.. Laissez-nous un peu de tanquillité,et d'intimité.
coutrix
  • 7. coutrix | 09/05/2018
On réduit les budgets ......
Surcharge des coûts au niveau des travaux....
on peut se poser des questions sur la gestion.
Michel MAILLARD
  • 8. Michel MAILLARD | 08/05/2018
Je suis surpris de cette suggestion bien tardive de suppression éventuelle des portillons des balcons. Je n'ai pas le souvenir que des difficultés de fixation aient été évoquées lors de l'assemblée du 14 août 2017, bien qu'un vote ait eu lieu sur un chiffrage présenté.
Je crains donc que la suggestion de suppression ne vienne de ce problème de fixation.
Est-il indiscret de demander de bien vouloir transmettre aux copropriétaires, pour leur information, le détail des spécifications techniques communiquées aux entreprises soumissionnaires quant à la fixation de ces portillons ?
S'il s'avérait qu'une omission (ou imprécision) soit intervenue, il serait légitime, de ne pas se précipiter dans la réalisation de l'ensemble des travaux votés (dans ces conditions qui pourraient être considérées comme inappropriées), car on pourrait craindre que d'autres postes puissent être également concernés par de tels manques éventuels de détails techniques.
Je terminerai, en précisant que les 3 portillons situés autour de nos studios BC 308 et BC 310 sont dans un état satisfaisant - ne justifiant pas leur remplacement -, et que je suis loin d'être persuadé que la majorité des portillons sont dans un état justifiant leur remplacement. Y-a-t-il eu un comptage systématique du nombre de portillons défectueux ? (pour le budget non négligeable indiqué ci-dessus, ce dénombrement systématique paraît tout à fait justifié ! Il ne me paraîtrait pas normal que les professionnels chargés des études aient occulté ce dénombrement).
Beaucoup de copropriétaires ne sont certes pas opposés à une réhabilitation de notre immeuble, mais nous ne sommes pas des vaches à lait ! Nous ne souhaitons pas financer des travaux inutiles (la même question relative au dénombrement systématique pourrait être posée au sujet des mains courantes des balcons !)
BC0304
  • 9. BC0304 | 08/05/2018
Je suis fort surprise de découvrir ce sondage; en effet, en tant que membre du conseil syndical, je n'ai absolument pas été informée de cette intention. J'en suis d'autant plus étonnée que c'est moi qui est alerté le syndic et le maître d'oeuvre que l'inversion des portillons sur Belles Challes était impossible -ce qui apparemment leur avait échappé !
Il ne faut absolument pas supprimer ceux-ci.
CSYB
  • 10. CSYB | 30/04/2018
Bonjour,
Etant en rez-de-jardin, nous ne sommes pas concernés par la présence de ces barrières à notre "étage".
Néanmoins, nous subissons les nuisances sonores dues aux passages répétés des locataires sur les balcons.
J'ajoute que même en rez-de-jardin, les locataires des appartements voisins nous passent devant sur la terrasse le long de la baie vitrée sans hésitation en jetant un coup d’œil systématique pour passer d'un appartement à l'autre ... l'Homme est curieux ! Nous n'avons pas de barrière, mais nous pensons pourtant à mettre un obstacle sur la droite et la gauche de l'appartement (un banc, une petite "barrière" ?).

Je pense qu'il faut se poser la question de l'utilité des portillons. Ils délimitent un espace d'intimité.
Tout cela pour dire que supprimer les portillons peut sous-entendre la libre circulation (des groupes notamment) sur les balcons alors que cela reste interdit.
Segard
  • 11. Segard | 26/04/2018
Non car trop de location à des groupes qui circulent sans aucune gêne d'appartement en appartement par les balcons en faisant du bruit.
Guez
  • 12. Guez | 10/04/2018
NON
Il faudrait plutôt renforcer l'interdiction de circulation, sans nuire à la sécurité.
Actuellement :
- passage permanent (ski et chaussures) plutôt très bruyant le jour,
- la nuit retour de soirée ou de boite (le JO doit fermer à 4h !)
Sans oublier les indiscrets ou mal élevés qui se permettent de regarder à l'intérieur ...
De plus les portillons grincent ce qui ajoute des nuisances.
LZ 1616
RIZZARDI Nicole
  • 13. RIZZARDI Nicole | 10/04/2018
La suppression des portillons- remplacement par des barrières fixes
un bout de balcon plus perso
cela eviterait les passages et les courses poursuites sur les balcons
protegeons nous !!!
LZ1569
  • 14. LZ1569 | 10/04/2018
De mon point de vue le fait de supprimer les portillons fait que nous supprimerions un accès des secours ou une voie d'évacuation Je vois bien dans le futur ou nous ne serions plus conformes à un texte de lois sur la sécurité et que nous devions les recréer, ce qui nous coutera plus cher que de les maintenir.
Parc
  • 15. Parc | 10/04/2018
Beaucoup de personnes se plaignent de l'intimité et des nuisances et contre la suppression des portillons, je ne comprends pas ?!

En effet beaucoup de locataires passent pas ces accès sans aucune justification valable et c'est très gênant et je suis pour les supprimer !!
Cadal
  • 16. Cadal | 10/04/2018
Cette suppression, concevable dans une copro, ne l'est pas dans un immeuble de locations à la semaine par des groupes parmi lesquels le savoir vivre n'est pas une vertu répandue .
Donc NON
Chapelle
  • 17. Chapelle | 10/04/2018
Surtout NON
C'est un défilé permanent surtout le matin avec les skis et les chaussures (bruit infernal)
et aucune intimité puisque les passants sont collés aux baies vitrées
Dispute régulière !!!
il faudrait au contraire renforcer l'interdiction de passage sans nuire à la sécurité en cas d'évacuation
Hubert Chapelle
sci  alexandre
  • 18. sci alexandre (site web) | 10/04/2018
http://locations-alexandre.fr
herisson
  • 19. herisson | 10/04/2018
Nous votons NON
Déjà que les portillons n'évitent pas d'avoir sans cesse des personnes, de jour comme de nuit sur le balcon, certains tentent même de pénétrer dans notre studio. BC 1228

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire