AGO : Flash news

Flash news sur notre AGO du 20/12:

Avec une participation d'un peu plus de 40% (présents et représentés), cette AGO s'est déroulée dans un climat studieux, serein et festif, en présence d'une soixantaine de copropriétaires, de plusieurs membres du Conseil, de Madame Rey, directrice et  monsieur Fournier notre gestionnaire, de Elegna,  et de la société Conselium pour l'automatisation des votes.

Des papillotes en libre accès ont permis de se rappeler que la date choisie était décidément trop proche des fêtes et les 24 résolutions ont toutes fait l'objet de débats ouverts et enrichissants. Le syndic a fait un rappel complet et détaillé de l'ensemble de son action depuis sa nomination il y a un an. Le Président de séance, tout en sobriété ou presque, s'est félicité de l'excellence du partenariat noué entre la copropriété et ce syndic, se faisant ainsi l'expression d'un sentiment largement partagé par les copropriétaires.En un an, le chemin parcouru a été impressionnant, il en reste trois fois plus. Les obstacles dans le déroulement de notre projet de rénovation se résolvent pas à pas, la gestion du désamiantage constituant actuellement un sujet important, en cours d'étude d'un scénario alternatif. Si la présentation de la maquette de façade "miel-rideaux blanc" a fait l'unanimité (résolution 13) , la nature de la couleur des gardes corps(visibles ou mis en valeur) a divisé, même si l'unanimité s'est faite sur une même couleur entre les deux bâtiments (vert ou bleus foncés souvent proposés). Le syndic a rappelé qu'en tout état de cause, c'est "la mairie" qui aurait le dernier mot.

Les résolutions ont toutes fait l'objet d'un vote positif, à l'exception de la résolution 15 (WIFI) où l'assemblée s'est montrée méfiante envers les propositions actuelles, échaudée par l'expérience précédente. Il est à noter que même une décision favorable n'aurait pu avoir d'incidence sur la saison en cours. Enfin, au moins une autre résidence mettant en oeuvre une des solutions présentées, on examinera de près le taux de satisfaction de ses usagers à l'occasion d'un prochain réexamen de la question.

L'assemblée s'est terminée vers 21, après que la société Conseilium ait produit automatiquement, les documents légaux. 

De notre correspondant à Paris

(Ceci n'est en aucun cas le Procés verbal de l'Assemblée, lequel seul fait foi.Ceci n'est qu'une brève journalistique...)